Rencontre de supermarché …

J’ai toujours entendu les gens me dire « tu verras l’amour va arriver le jour où tu t’y attendras le moins », ses personnes auraient dû aussi ajouter que cela allait m’arriver dans un lieu improbable…

Jeudi soir,  19hoo, courses de dernière minute, je partis à la conquête d’aliments pour redonner la vie à mon frigo. Iphone dans les oreilles, Dwele pour m’accompagner, je déambulais au fil des rayons, crème mixa bébé et babybel se mélangeaient (dans mon panier). En tant que bon célibataire, je me dirigeai vers le rayon qui montre tout mon talent culinaire, le rayon surgelé, avec un arrêt sur les pizzas… #jevousaidéjàditquejefaisaissuperbienàmanger.

Alors que j’étais en plein dilemme (quatre fromages ou royale), un parfum perturba mon esprit ; je sais que les pizzas ont une fragrance agréable mais là ce n’était pas ça. Quelque chose de plus doux, un peu fruité, vous laissant une agréable sensation. La recherche de cette essence détourna ma tête des pizzas et l’orienta un peu plus loin dans le rayon.

Je savais que faire les courses pouvait être agréable, mais là c’était juste un rêve ; la fragrance si enivrante venait d’une demoiselle qui l’était tout autant… (à partir du moment où vous trouvez la demoiselle charmante quand elle prend des poêlés de légumes c’est qu’elle doit vraiment être séduisante…)

Une demoiselle dans toute sa splendeur (carré plongeant, brune, petites lunettes donnant un côté sérieux sexy, petit attaché case, iphone à l’oreille, tailleur noir classique avec une chemise blanche mettant merveilleusement bien en avant les courbes de son corps, veste trois quart cintrée, talons en adéquation avec la couleur de sa ceinture et des baguettes dans ses cheveux #laclassesejouedanslesdétails). Bref, une fille que j’aurais pu voir dans un  film ou dans des magazines mais que je n’aurais jamais imaginé voir … à carrefour.

Alors qu’elle continuait à faire ses achats, je réfléchissais à comment passer du passif à l’actif, du rêve à l’action ou plus simplement comment je pouvais l’aborder …
Plusieurs scénarios dans ma tête se bousculaient, plus loufoques les uns que les autres :

-faire glisser ma pizza jusqu’à ses pieds et la ramasser en lui lançant un bonjour accompagné d’un sourire séducteur (vu qu’elle était au bout du rayon c’était pas crédible…).

– tenter un eyes contact en effectuant mon choix de pizzas en lui faisant un léger geste de la main lui montrant mon intérêt pour elle #grrrr (solution à utiliser pour se décrédibiliser directement).

– utiliser la technique des bronzés font du ski «Oublie que tu n’as aucune chance, vas-y fonce, sur un malentendu ça peut marcher» (on sait jamais ça peut marcher).

Je pris ma pizza euh mon courage à deux mains et me dis  juste d’être naturel et d’aller vers elle, je saurais sûrement quoi lui dire au moment où j’engagerais la conversation #piretechniqueaumonde.


J’avançai d’un pas déterminé vers elle, alors qu’elle était en train de faire ses choix dans les glaces, je me penchai en lui disant : « Je ne sais pas quoi vous dire pour vous aborder et vous dire que je vous trouve ravissante mais je peux au moins vous conseiller la vanille d’haagen dasz elle est délicieuse …» #pounchlinedesupermarché.

C’est au moment où j’eus terminé ma phrase que je me suis rendu compte de l’énormité de ce que je venais dire. #tournetalangueseptfoisdanstaboucheavantdedraguer

J’étais loin de m’imaginer de la réponse que j’allais recevoir … «je vous remercie pour la suggestion de la vanille, j’adore ce parfum vous avezlu dans mes pensées … merci pour votre compliment d’ailleurs, vous devriez dire à mon petit que je suis ravissante car je pense qu’il ne s’en rend pas bien compte …».#pouchlinedelamortquitue.


Une phrase dite avec douceur avec un léger sourire provoquant un ascenseur émotionnel, véritable tsunami et étant à ce jour la plus belle crampe que je ne me suis jamais prise (pour les geeks une sorte de perfect dans street fighter 2 avec le cri quand on meurt…, pour les autres une sorte de claque qui vous fait tomber par terre #onappelleçaunk.o.

Tentant de ne pas perdre la face, je gardai le sourire, la remerciai et lui souhaitai une bonne fin de journée… je repartis un peu gêné dans mes pizzas (car je ne les avais toujours pas choisies) encore abasourdi et sous le choc de la réponse pouchline de la demoiselle… alors que j’étais dans mes pensées, je sentis une main sur mon épaule ; je me retournai et entendis : « Votre approche était cute, je vous avoue que si je n’étais pas en couple vous m’auriez fait surement craquer, passez une bonne soirée »… elle fit quelques pas et se retourna pour me dire  « royale il y a rien de meilleur ».

« Se prendre une crampe c’est dur, mais quand la fille le fait avec classe ça s’appelle une leçon ». #pounchline

PS : je ne pris pas de pizza et me suis consolé avec un kfc (le poulet il n’y a que ça de vrai…)

 

The following two tabs change content below.

Chronique

Ex jeune célibataire... oh grand plaisir de ma mère L'amour n'en reste pas moins mon sujet de prédilection... Un sujet drôle, intense et complexe souvent teinté de passion Offrant des fous rires , occupant souvent nos pensées et laissant place à de nombreuses réflexions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.