Les 5 moments de célibataire où l’on voudrait être en couple

J’adore mon célibat mais il y a des (micro) moments dans ma vie où j’envie les gens en couple …

Je précise, j’ai bien dit certains moments, on s’entend que faire les courses et aller chez sa belle-mère, n’est pas non plus ce qui m‘enchante le plus. Mais parfois certains moments simples me laissent dans mes songes avec un sourire niaiseux au coin du visage et une tête de gars heureux dont je ne sais pas le pourquoi.

Quand je vais au ciné et que je vois un couple en train de manger des popcorn 

Bon j’avoue la première raison n’a pas de sens à première vue, car en soi je pourrais acheter des popcorn et aller avec une amie au ciné et la solution serait toute trouvée. Mais je ne pourrais avoir la même chose qu’eux : la complicité. Ce petit moment simple de la vie où ils profitent l’un de l’autre autour d’une comédie, d’un film d’action ou d’un film d’horreur. Le simple fait de partager un moment (et des popcorn) avec l’autre suffit à donner le sourire…. sauf bien sûr quand le film et vraiment nul, qu’il y a un gars musclé dans la salle  ou que le gars s’endort #realstory

Quand je vais faire mes courses 

Le comble, le truc impossible sur lequel je n’aurai jamais pensé craqué : le supermarché.

On s’entend que faire les courses est tout sauf glamour et romantique et pourtant je suis resté figé cette semaine avec ma laitue et mon pot de crème fraîche devant un couple d’amoureux effectuant leurs courses. Le monde autour n’existait pas, chaque produit choisi était une excuse pour un fou rire ou une attention pour l’autre. De grands enfants jouant dans un grand terrain de jeu avec plein d’affection dans les yeux et les gestes l’un envers l’autre. De quoi me donner le smile et me faire gronder par une mamie parce que je l’empêchais de prendre ses concombres. #onnapastouslesmêmespriorités

Quand je suis dans mon canapé les dimanches de pluie 

Vous le connaissez ce dimanche pluvieux où vous êtes à la maison, un dimanche devant la télé à regarder des séries avec un repas équilibré pour partenaire (Snickers,M&ms, capuccino, et Dragibus), un dimanche où vous vous rendez compte que ça vous manque de regarder une série avec les commentaires. Je ne parle pas des sous titres, je parle de la commenter avec quelqu’un que vous aimez pour avoir les commentaires qui n’ont pas de sens mais qui vous font sourire, les batailles de coussins,  les questions où vous remettez en cause le fait que l’autre utilise réellement son cerveau. Et comme à Dunkerque, il pleut assez souvent (et pas que le dimanche) on va dire qu’on a le temps d’y penser. On pourrait le faire avec un ami ou une amie mais encore une fois la complicité a ses limites que l’amour sait repousser.

Quand je vais en dîner de famille 

Cette raison est purement égoïste je vous l’accorde mais qu’est-ce qu’elle me ferait du bien. Fini les remarques persistantes sur mon célibat, le doute sur mes tendances, les conseils de tonton Gilbert pour séduire une femme et la psychanalyse de de tata Huguette. Je serais en couple … et je pourrais enfin jouir du privilège d’être TRANQUILLE dans les dîners de famille et de ne pas être le sujet de discussion de l’entrée, du repas, du fromage, du dessert et du café. Au-delà de ça, lorsque je vois certains de mes cousins (et cousines) en couple, leurs délires naturels et leurs petites attentions l’un envers l’autre je me dis que ça doit être agréable… et ça doit aider à faire passer le boeuf bourguignon et les grandes histoires familiales (entendues des millions de fois).

Quand le soir je m’endors seul dans mon grand lit 

Aller avouez les célibataires que parfois vous y pensez quand vous vous couchez ? Que vous aimeriez pouvoir prendre dans les bras quelqu’un lorsque vous rentrez dans votre lit,  que vous puissiez parler de tout et surtout de rien avec quelqu’un sous la couette (enfin je veux dire au-dessus parce qu’en dessous ce n’est pas facile de respirer) que vous puissiez le ou la pousser si elle ou il prend trop de place. C’est fou comment parfois des moments simples peuvent nous manquer et se réveiller auprès de quelqu’un qui nous aime et qui nous prend dans ses bras peut en faire partie. Bon après bien sûr, cela dépend toujours de la tête de la demoiselle au réveil

Des moments simples dont les couples ne voient plus la magie mais qui nous rappellent que l’amour n’est pas juste un sentiment ou un sujet extraordinaire qui ne se vit qu’une fois mais que la force de sa magie réside dans le bonheur qu’il procure dans le quotidien.

Source de l’image : Pinterest.com

The following two tabs change content below.

Chronique

Ex jeune célibataire... oh grand plaisir de ma mère L'amour n'en reste pas moins mon sujet de prédilection... Un sujet drôle, intense et complexe souvent teinté de passion Offrant des fous rires , occupant souvent nos pensées et laissant place à de nombreuses réflexions.