Je ne t’aime plus mais je reste là …

Ambiance musicale du billet cliquez ici

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants

Belle histoire sauf que cela reste un rêve d’adulte bercé par ses souvenirs d’enfants

Ne m’en voulez pas de casser la magie, mais le miracle de l’amour pour toujours n’est qu’une utopie

On ne peut aimer une personne avec l’intensité des débuts tout au long de sa vie, car le temps passe et la passion s’assagit.

Ce qui nous faisait craquer, va peu à peu être normal, pour parfois devenir irritant

l’attention du départ pourra devenir oppressante avec le temps …

Le jeu de séduction n’existera plus car le sens du jeu ne sera plus là

et l’on sait que lorsqu’on ne s’amuse plus on ne voit pas pourquoi continuer… alors autant s’arrêter là

Mais comme tout le monde on fera semblant, on pensera à ce qu’on a crée, le chemin qu’on a fait, tout ce que l’on a construit pour en arriver là,

On se dira que même si l’amour n’est plus là, la sécurité nous conseillera et l’habitude la remplacera …

Ou au pire on le niera, on se le cachera, on cherchera les marques d’affection dans le regard des autres, dans les phrases des autres, ou dans les bras d’un(e) autre

Si l’on a pas le courage de passer à l’acte, on se délectera des attentions, fermant la porte à une histoire mais la laissant ouverte au jeu de séduction.

On fera des flashbacks dans le passé, et on laissera le fameux « et si » d’une histoire d’amour passée

On prendra peut-être même du plaisir à chercher ce qu’il ou elle est devenue célibataire, en couple ou si comme vous c’est compliqué

On s’évadera par un verre entre amis, en écoutant les histoires des unes ou des autres, de sa famille ou en regardant des séries

On cherchera notre bien-être dans les paroles des autres, on donnera la force aux autres de faire ce que l’on ose pas faire triste réalité ou simple paradoxe de la vie.

On n’appréciera de moins en moins les soirs et le week-end

Préférant le lundi et tous les jours d’activité de la semaine

On vivra notre relation comme certains travaux au boulot, des choses que l’on n’aime pas faire mais auquel on s’habitue car elles sont alimentaires

On en viendra à trouver ça normal de prendre plus de plaisir à sortir de chez soi que d’être chez soi qui devient un comportement élémentaire.

On en viendra avec le temps à accepter et se résigner à vivre cette vie

Celle que l’on a que l’on ne veut pas mais dont on on a pas le courage de changer, pas par la force du coeur mais celle de l’esprit.

Et tout doucement on s’enterrera, vivant notre vie par procuration dans les yeux de nos amis, de nos proches ou de nos enfants

Se disant que la vie est ainsi, que l’amour existe mais qu’on a dû manqué l’instant …

Si à la lecture de ce texte, votre coeur pleure et votre esprit s’effondre laissant place aux ruines d’une personne malheureuse d’une situation qu’elle sait mais dont le contrôle lui a échappée

Il est temps de sécher vos larmes, d’ouvrir les yeux et d’avoir le courage de tout casser …

Briser les chaines de votre quotidien pour l’inconnu,

qu’importe les risques qu’il comporte, on ne peut être plus malheureux que lorsque l’on subit quelque chose que l’on ne veut plus …

Prenez votre courage à deux mains, laissez le passé, oubliez le présent et allez vers demain

Il sera différent d’hier mieux qu’aujourd’hui car il sera différent de votre quotidien.

Vous ne prenez pas de risques car vous n’aimez plus ce que vous vivez

Vous vivez juste par habitude, … et par peur de changer.

Et au pire que peut-il se passer ? que vous regrettiez ?

On regrette les choses qui nous apportent du bonheur pas celles qui nous apportent le conformisme et la sécurité

Après vous trouverez sûrement une raison qui vous empêchera d’avancer,

Demandez-vous juste si cette raison vaut la perte du bonheur que votre nouvelle vie pourrait vous apporter …

Ou si tout simplement  à vos yeux il est parfois plus facile d’accepter une situation plutôt que d’essayer de la changer …

The following two tabs change content below.

Chronique

Ex jeune célibataire... oh grand plaisir de ma mère L'amour n'en reste pas moins mon sujet de prédilection... Un sujet drôle, intense et complexe souvent teinté de passion Offrant des fous rires , occupant souvent nos pensées et laissant place à de nombreuses réflexions.