COMMENT SÉDUIRE UNE FILLE DANS LE MÉTRO

paris-metro

Bon j’avoue, mon titre peut paraître un peu étrange, mais force est de constater que le métro parisien regorge de séducteurs plus ingénieux les uns que les autres. Durant mes nombreux séjours, j’ai eu l’occasion d’assister à plusieurs tentatives originales de kamikazes pour séduire les demoiselles (oui parce qu’oser tenter une approche auprès d’une fille parisienne dans le métro à mes yeux relève d’un acte de bravoure, de respect mais surtout de complète folie).

Le contexte :

Bon, il faut déjà comprendre le principe du métro parisien : Ce n’est pas un lieu que l’on prend par plaisir mais plutôt par nécessité, un lieu difficile car il n’y a pas de réseau #oubliefacebook, où les personnes sont pressées, pas obligatoirement contentes. Une terre hostile au dialogue et où chaque sourire aussi sincère et prononcé soit-il pourra être vu comme un signe d’agression ou autre interprétation négative #pourquoitumesouris #questcequetumeveux.

Malgré tout, certaines personnes se disent que l’amour est partout (ou que les miracles existent ça dépend) et tentent de séduire leur dulcinée dans une rame de métro, le temps d’un arrêt (ou de plus s’ils prennent le RER A et qu’il y a des perturbations).

Les profils de métroducteurs :

Les métroducteurs (Définition du petit chronique : séducteurs du métro) sont de 3 types, ils utilisent tous des stratagèmes et techniques complètement différents pour toucher le cœur ou du moins le siège de leurs cibles.

LE EYES CONTACTEUR (DAMON DE VAMPIRE DIARIES SANS DAMON)

Ce garçon est incroyable, aucun mot, aucun geste, une seule arme : son regard. Il hypnotise (ou pas) la demoiselle de son cœur et ses yeux font le reste ; un véritable Mesmer du regard…

Points forts : son regard, sa confiance en lui

Points faibles : les petits-amis des filles qu’il regarde, les lunettes de soleil, et quand les filles lisent un livre ou ne regardent pas dans sa direction.

Potentiel de réussite : 10% (dont 8% avec des mamies)

Constat : Une technique originale demandant technique et pratique, (et optionnellement un beau regard) qui peut marcher mais qui peut être vue, quand elle n’est pas bien faite, comme si le eyes contacteur était un pervers ou une personne ayant de (graves) problèmes.

Risques : Possibilité d’un détour de regard de la part de la demoiselle en question, d’une remarque non agréable demandant la raison de ce regard (Tu as fini espèce de pervers ?) ou dans le pire des cas, de se faire frapper.

LE LIBRAIRE ÉRUDIT ROMANTIQUE

Attention, vous ne pouvez rencontrer ce type de métroducteur que si vous lisez un livre, un magazine ou un journal gratuit. Pour lui pas de jeu de regard, juste quelqu’un doté d’une grande culture bibliographique capable de vous faire un lien entre closer, Marc Levy et Shakespeare. Il entrera en contact avec vous au détour d’une page tournée rebondissant sur l’auteur, le mot ou l’article pour surprendre votre esprit et plus si affinités.

Points forts : sa culture, son humour, ses accroches et son côté mystérieux

Points faibles : Sa culture qui peut le faire passer pour quelqu’un de hautain ou tout simplement incompris… (il est dur de faire le lien entre Musso et Rihanna)

Potentiel de réussite : 20% (2% avec les possesseuses d’ipad)

Constat : De par le côté décalé de l’approche, on peut voir que ce type de métroducteurs atypique peut faire craquer la gent féminine ayant un tout petit peu de culture et de finesse.

Risques : L’ouverture d’esprit et la culture de la demoiselle qui peuvent parfois être plus que limités.

CELUI QU’ON N’OUBLIE PAS

Je l’ai vu à l’acte et j’ai failli moi-même en tomber amoureux tellement c’était beau… Surprenant, osé, simple, spontané, naturel. Tous les atouts pour faire craquer la gent féminine. Sans en faire trop, il marque l’esprit et le cœur des demoiselles par le charme de la démarche employée. Mais qui est ce séducteur ? Et comment fait-il ? Je l’ai vu à l’œuvre dans un métro : Assis à côté d’une demoiselle, je le voyais tapoter sur son téléphone et regarder de manière timide par intermittence la demoiselle en face de lui. Jusque là, j’aurais pu penser que c’était un eyes contacteur mais la suite me fit comprendre le contraire.

Celui-ci se leva et s’assit juste à côté d’elle en lui adressant un sourire et continua à tapoter sur son téléphone… à un moment il se tourna vers elle, lui montra le téléphone… la demoiselle le prit en main et je l’ai vue esquisser un sourire et rougir… Elle avait l’air gênée et à la fois touchée. Elle pianota à son tour sur son téléphone, lui rendit et sortit du métro…

Vous allez me dire et alors ? Je connaissais la demoiselle de vue car elle était avec moi en cours du soir. Curieux, je n’ai pu m’empêcher de lui demander ce qui lui était arrivé ! Elle me répondit que quelque chose d’extraordinaire s’était produit. Ce jeune homme dans le métro ce matin même l’avait séduite en lui donnant son téléphone où il était écrit :

« j’aurais pu essayer de vous parler ou de tenter de vous séduire par quelques paroles mais le temps est trop court dans un métro alors je me permets de vous dire à quel point je vous trouve charmante et que j’aimerais en savoir plus sur vous. Pour cela deux choix : Je vous propose de nous voir tous les matins dans ce métro. J’adore les cappuccinos et les chocolats chauds, mais je déteste les boire seul, peut-être pourrais-je me permettre de vous inviter à en boire en ma compagnie. PS : dans les deux cas j’aurais besoin de votre numéro, vous pouvez le noter directement sur mon téléphone, j’ai laissé un espace en dessous juste pour ça.Belle journée. »

Points forts : le risque pris, le côté surprenant de la technique ainsi que le mystère autour de celle-ci. Points faibles : Aucun Potentiel de réussite : 100%

Constat : Just do it …

Risques : il n’y en a pas, au pire vous devrez vous satisfaire d’un sourire, mais vous aurez marqué à coup sûr l’esprit et sûrement le cœur de la demoiselle …

Parfois on cherche à en faire des tonnes mais on oublie les choses les plus simples, dire ce que l’on a envie avec culot, sincérité, et un brin d’humour.

Bon métro …

ps : la technique marche aussi dans les bus (sauf à Dunkerque)

Source : image 1

The following two tabs change content below.

Chronique

Ex jeune célibataire... oh grand plaisir de ma mère L'amour n'en reste pas moins mon sujet de prédilection... Un sujet drôle, intense et complexe souvent teinté de passion Offrant des fous rires , occupant souvent nos pensées et laissant place à de nombreuses réflexions.

Derniers articles parChronique (voir tous)